Titre de l’article

05.11.2019

Comment bien choisir ses nouvelles fenêtres ?  Entre le PVC, l’aluminium, le bois ou le bois-aluminium….   L’important, c’est d’établir un choix pour une tranquillité de longue-durée.

 

Les critères qui vont déterminer votre choix, outre le prix, sont d’ordre technique, esthétique, pratique,  ou même philosophique.  La technique va déterminer les performances thermiques, acoustiques et de sécurité.  L’esthétique ? Cela va dépendre de votre style, du style de votre maison, de l’adaptabilité du matériau pour y répondre, et de l’aspect de la matière.  Vous voulez des fenêtres pratiques, faciles à entretenir, sur du long terme…  Quant à la philosophie, elle rentre aujourd’hui souvent dans votre choix, car on pense à l’écologie, comment sont fabriqués les menuiseries, où, et par qui,  et comment sont recyclées les fenêtres…

4 articles vous permettront de faire une sélection personnelle. Ce dernier article parle justement de cet aspect environnemental, qui se révèle de plus en plus important pour chacun d’entre nous…

 

Faire un choix environnemental

Sélectionner des fenêtres et portes, c’est aussi poser un geste environnemental.

Quelles sont les bonnes questions à se poser ?

  1. D’où vient la matière première, et est-elle renouvelable ou pas ?  Le PVC est issu des produits pétro-chimiques et est non-renouvelable.  L’aluminium est extrait dans des mines lointaines, et est peu renouvelable.  Le bois, produit naturel, provient d’Europe ou d’autres pays du monde, et reste entièrement renouvelable –  En plus, il peut être labélisé PEFC ou FSC (gestion durable des forêts).
  2. La fabrication des profils est-elle énergivore et émet-elle des rejets ? La fabrication des profilés en aluminium et en PVC se fait en 2 étapes : la fabrication de la matière + l’extrusion des profilés.  Le process de fabrication du PVC rejette des substances chimiques, des stabilisants et des assouplissants, celui de l’aluminium crée des boues rouges, rejette du fluor, …  A côté de cela, le bois ne nécessite que les machines à bois et ne dégage aucun rejet.  C’est la fabrication la moins énergivore et la plus naturelle….
  3. D’où viennent mes fenêtres ? Choisir un fabricant belge permet d’éviter des grands transports (circuits courts), tout en s’assurant une garantie contractuelle sérieuse. Sélectionner la Menuiserie Riche, c’est également s’adjoindre les compétences de menuisiers poseurs qualifiés à côté de chez vous, pour les services de proximité (conseil, vente, mesurage, pose, service après-vente).
  4. Choisir des fenêtres isolantes, est-ce écologique ? Oui, quel que soit le matériau choisi, la performance thermique de vos menuiseries extérieures participe à l’effort écologique.  C’est en diminuant l’utilisation du chauffage grâce à des fenêtres performantes qu’on minimise notre impact sur le réchauffement climatique.
  5. L’entretien des menuiseries a-t-il un impact sur l’environnement ? Oui, mais l’impact est différent si on considère le court terme et le long terme.  L’idéal, c’est des menuiseries nécessitant peu d’entretien : cela engendre moins de produits sur la durée de la garantie. (bien lire les garanties).  La longévité  et donc la rénovabilité (possibilité de les réparer) des fenêtres est tout aussi importante, car cela permettra de ne pas les remplacer trop vite.
  6. En fin de vie, quelle fenêtre est la plus facilement recyclable ? A l’heure actuelle, grâce aux différentes filières de recyclages, 2 matériaux « bruts » sont assez facilement recyclables : le bois et l’aluminium. C’est bien plus difficile pour le PVC, qui et transformable mais difficilement recyclable.  Attention aux matériaux composés dans un même profil :  l’aluminium qui comprend du PU, les renforts zingués dans le PVC, … Ce sont les multiplicités des matériaux qui rendent le recyclage difficile.  Le bois, en tant que matière bio-sourcée, a l’avantage de pouvoir être recyclé facilement, soit dans une filière de fabrication de panneaux, soit en bois-énergie…

 

Si on considère le caractère bio-sourcé et renouvelable du bois, le peu d’énergie demandée à leur fabrication, leur rénovabilité et leur recyclage facile, les menuiseries extérieures en bois sont un bon choix pour l’environnement.  Ajoutez à cela un fabricant belge, qui offre des fenêtres à haute performance, et vous aurez toutes les cartes en main pour un choix « vert » » !

Comment bien choisir ses fenêtres ?  PVC, alu ou bois ?  Partie 1 : Le design et l’entretien

Comment bien choisir ses fenêtres ?  PVC, alu ou bois ?  Partie 2 : Performances thermiques et acoustiques

Comment bien choisir ses fenêtres ?  PVC, alu ou bois ?  Partie 3 : La sécurité